photo montrant une souris d'ordinateur

Logiciel en ligne vs. logiciel sous licence : quelles différences ?

Publié par

Les logiciels sont nés dans les années 80 et étaient, à l’origine, vendus sous forme de licence. L’acheteur en devenait propriétaire et pouvait l’installer sur son poste de travail. Depuis les années 2000, les logiciels SaaS ont fait leur apparition (SaaS = “Software as a Service” = littéralement “Logiciel en tant que Service”).

Ils sont hébergés en ligne plutôt que sur un ordinateur et sont donc accessibles directement depuis n’importe quel navigateur internet, sans téléchargement. On peut citer Dropbox, Mailchimp, Canva, Zoom, Netflix, Uber, Airbnb, et beaucoup d’autres. Le logiciel n’appartient pas à l’utilisateur mais il peut l’exploiter comme un service en ligne.

  • Avec un logiciel sous licence, l’utilisateur paye un coût de départ, auquel il faut ensuite ajouter les maintenances et mises à jour. Le logiciel (et plus particulièrement la version achetée) lui appartient. Il est accessible depuis l’ordinateur où il est installé.
  • Avec un logiciel en ligne (dit web ou SaaS), l’utilisateur paye un abonnement mensuel/annuel qui inclut tout (mises à jour, maintenances, sauvegardes). Le logiciel n’appartient pas à l’utilisateur mais il reste maître de ses données. Il accède au logiciel depuis n’importe quel appareil ayant internet (ordinateur, tablette, smartphone) et le tarif est proportionnel à l’utilisation qui en est faite. Souvent sans engagement, il permet donc une grande flexibilité.

Voyons cela de plus près.

1. Principales différences entre un logiciel sous licence et un logiciel en ligne (SaaS)

C’est un casse-tête de s’y retrouver parmi la myriade de solutions proposées. Essayons d’y voir un peu plus clair et de décrypter les termes – pas toujours très compréhensibles – du monde des logiciels.

Il arrive que votre prestataire vous propose de mettre le logiciel sous licence sur un serveur en ligne. Il s’agit d’une version HYBRIDE (ou dite en réseau, distante, hébergée). Cette version a des avantages comme des inconvénients qui varient selon le prestataire. Interrogez-vous sur : 

  • Le fonctionnement des accès simultanés ? 
  • L’accessibilité (est-ce accessible depuis n’importe quel appareil ? avec ou sans installation ?)
  • L’affichage s’adapte-t-il à la taille de l’écran de votre téléphone ou tablette (responsive design) ? 
  • S’interconnecte-t-il à d’autres logiciels ? Et si oui, de quelle manière ?
  • Est-ce que les données sont synchronisées instantanément ou non ? 

Chez Baqio, nous avons choisi de développer notre outil de gestion commerciale spécialisé vin et alcool 100% en ligne. Pour résumer, nos forces (comme celles de tout logiciel SaaS) sont donc :

  • L’accessibilité depuis n’importe quel appareil (n’importe où, n’importe quand).
  • Les accès simultanés – et gratuits* – à l’outil.
  • La responsivité (l’affichage s’adapte à la taille de vos écrans). 
  • La synchronisation instantanée des données (avec votre site e-commerce ou avec d’autres prestataires* comme VignoblExport pour l’envoi de vos bouteilles).
  • Les mises à jour (aussitôt développées, aussitôt disponibles).
  • Les sauvegardes quotidiennes*.
  • Le démarrage immédiat (pas besoin d’installation). 
  • La liberté d’engagement*.

*Sur la plupart des logiciels SaaS. C’est bien le cas pour Baqio.

2. Comment choisir ? Quelles questions se poser en fonction des besoins de l’utilisateur ?

Quelle sécurité pour mes données ?

Je ne veux pas héberger mes données en ligne, je veux qu’elles soient chez moi.

  • Solution > Licence.
  • Question à se poser > Mon ordinateur est-il sécurisé ? Mon entreprise a-t-elle une politique de confidentialité ? Suis-je sûr·e que mes données sont protégées en cas de coupure d’électricité, de vol, de virus ou autres sinistres ? Ai-je assez de place sur mes disques durs ou sur mes serveurs ? Ai-je un ordinateur assez puissant ? En somme, quelle stratégie pour sauvegarder mes données et comment les restaurer en cas de perte ?

Je préfère qu’on s’occupe de mes données pendant que je me concentre sur mon travail. Je suis tranquille quoi qu’il arrive à mon ordinateur.

  • Solution > SaaS.
  • Question à se poser > Est-ce que le prestataire héberge le logiciel dans un centre de données européen ? Si oui, tant mieux : la législation européenne prime ! Vous êtes donc bien protégé·es.

Comment souhaite-je accéder à mes données ? 

Je préfère accéder à mes données depuis mon ordinateur, avec ou sans internet.

  • Solution > Licence.
  • Question à se poser > Préfère-je pouvoir accéder à mes données d’un seul endroit avec ou sans internet ou bien préfère-je pouvoir y accéder partout sauf les quelques fois où je n’ai pas internet ? (dans ce dernier cas, se référer à la solution SaaS).

Je préfère accéder à mes données n’importe où.

  • Solution > SaaS.
  • Question à se poser > Ai-je souvent un accès limité à internet (sans possibilité de se connecter en wifi, en hotspot ou en partage de connexion 3/4/5G avec mon portable) ?  

Comment souhaite-je payer ? 

Je préfère payer une somme plus élevée lors de mon achat et devenir propriétaire du logiciel, je paierai ensuite des frais annuels de maintenance. Il reste également des coûts de sauvegarde et d’hébergement à gérer.

  • Solution > Licence.
  • Question à se poser > Suis-je sûr·e des fonctionnalités dont j’ai besoin ou préfère-je rester flexible et adapter la formule selon l’évolution de mon entreprise ?  (dans ce dernier cas, se référer à la solution SaaS).

Je préfère payer un abonnement mensuel/annuel, souvent sans engagement, qui comprend tous les frais. 

  • Solution > SaaS.

Quel temps ai-je ? 

Je préfère appeler mon prestataire pour qu’il installe le logiciel en local (sur mon ordinateur). J’attendrai ensuite ses mises à jour.

  • Solution > Licence.

Je ne souhaite pas installer de logiciel sur mon ordinateur. En quelques clics, je m’inscris en ligne et j’accède à l’outil. Les mises à jour seront automatiques, sans action de ma part. 

  • Solution > SaaS.

Quelle flexibilité  ?

Je préfère être propriétaire de la version que j’achète. 

  • Solution > Licence.
  • Question à se poser > Qu’est-ce que j’y gagne ? Qu’est-ce que j’y perds ? Les nouvelles fonctionnalités seront-elles toutes ajoutées sur ma version du logiciel ? Sous combien de temps ?

Je préfère pouvoir faire évoluer mon offre avec mes besoins et bénéficier immédiatement des nouveautés.

  • Solution > SaaS.

Notre avis (en tant que logiciel SaaS 😉)

Ce qui compte, n’est-ce pas juste que cela fonctionne quand vous arrivez au domaine ? Avec le SaaS (= logiciel web, en ligne), une fois votre prestataire choisi, vous n’avez plus qu’à vous concentrer sur votre métier. 

Mais comment choisir son prestataire ?

Choisir le bon logiciel n’est pas une chose aisée. Quels critères regarder ? Soyez vigilant à l’ergonomie de l’outil, à la réactivité du support client et sa capacité à trouver des solutions et au tarif. Lorsque vous comparez les solutions du marché, faites-vous bien expliquer et vérifier que cela est fonctionnel.

À des fins de vulgarisation, nous avons assimilé les logiciels SaaS aux logiciels en ligne. C’est le cas la plupart du temps, mais nous soulignons qu’il serait techniquement possible d’avoir un logiciel sous licence proposé en ligne. Nous n’en connaissons aucun à ce jour.